Interface de saisie pour les sportifs - TraingloadLa progression physique et technique est conditionnée par le temps passé à l’entraînement. Il faut donc s’entraîner toujours plus et mieux pour tendre vers le haut niveau et y rester. Toutefois pour comprendre les effets de l’entraînement sur les sportifs et leur éviter de tomber dans le surentraînement ou de se blesser, il est pertinent de mettre en place un suivi individuel et quotidien.

Se pose alors la question des marqueurs à sélectionner et des outils à utiliser. Le choix des marqueurs perceptifs est très intéressant car ils sont très simple à récolter en routine quotidienne et ont un caractère systémique qui représente de véritables atouts dans le contrôle des effets de la charge d’entraînement. Pour les outils, les nouvelles technologies que sont smartphones et tablettes permettent de créer toutes sortes de supports informatiques comme les web-applications par exemple.

Depuis septembre, le CREPS des Pays de la Loire fait profiter ses différentes structures (pôles espoirs, pôles France et centres de formation) de la web-application TRAININGLOAD. Elle a été conçue par des entraîneurs pour les entraîneurs dans le but de les aider dans leurs prises de décisions. Différents marqueurs de perceptions y sont implémentés. Ils sont liés à la charge d’entraînement, à la récupération, au niveau de douleur, à la maîtrise technico-tactique et à l’état général du sportif. Des algorithmes innovants traitent les données et permettent le suivi de l’état de forme et la détection des sportifs en état de stress.

Lors de cette année Olympique, le pôle France aviron de Nantes a optimisé l’entraînement des athlètes sélectionnable pour cet événement. Mickael Marteau, rameur du pôle France qualifié pour Rio en quatre sans barreur l’a utilisé au quotidien. En pratique, après chaque entraînement ou compétition il s’est identifié à son interface personnalisée et y a enregistré ses données personnelles. Il rapporte que « la saisie des séances est rapide et que ça ne prend pas de temps sur l’entraînement ». Effectivement il faut compter entre 45’’ et 1’15 de saisie et cela peu importe le support connecté utilisé : smartphone, tablette ou ordinateur.

Interface de saisie pour les sportifs - TraingloadInterface de saisie pour les sportifs
Interface de saisie pour les sportifs

Le staff technique du centre de formation du Volleyball Nantes a également utilisé la Web-application TRAININGLOAD PRO. L’accès aux données par les entraîneurs suit le même principe, ils s’identifient pour accéder à leur l’interface coach personnalisée. C’est à partir de cette interface qu’ils vont pouvoir visualiser et analyser les données de tous leurs sportifs. Pour Dominique Duvivier, entraîneur et préparateur physique du centre, c’est un véritable gain de réactivité et lui permet d’être attentif à toutes les joueuses. Il s’agit en fait d’un tableau de bord qui permet entre autre de repérer les sportifs qui ne sont pas à jour de leur saisies, qui sont ou qui rentrent dans un état de stress général important (stress score et alertes quotidiennes), de suivre les principales douleurs… Cette interface se veut aussi être un véritable carnet d’entraînement avec son agenda qui permet à l’entraîneur d’enregistrer ses séances et ses dominantes de travail.

Bien sur un processus d’entraînement est pertinent si et seulement si il est individualisé. Ainsi il est possible de réaliser des analyses individuelles. Grâce aux nombreuses données quotidiennes collectées, Maxime Chaigneau, le préparateur physique du CREPS des Pays de la Loire, formé à l’interprétation des graphiques, réalise des retours individualisés au sportif et à l’encadrement. Il peut ainsi alerter si le sportif est en sous ou surentraînement. Pour Dominique Duvivier, également formé à l’interprétation des données, le but a été d’augmenter les charges d’entraînements des joueuses par une augmentation de l’intensité des séances technico-tactiques. Il avait détecté, sur ces séances spécifiques, des valeurs trop faibles au regard des exigences des matchs et du haut niveau. Les écarts de perceptions des coachs et des sportifs sont souvent à l’origine d’erreurs de programmation et du non respect des principes fondamentaux de l’entraînement. Finalement cet outil d’aide à la performance replace le sportif au centre du projet.

Figure 2 Dynamique des charges d'entraînement hebdomadaire d'une volleyeuse afin de contrôler l'alternance charge-décharge


Figure 3 Dynamique des charges d'entraînement quotidienne d'une volleyeuse avec visualisation des charges de match pour vérifier la bonne application du principe de spécificité


Figure 4 Marqueur vigueur et fatigue au quotidien qui permet de contrôler la bonne adaptation des sportifs, ici d’une volleyeuse. Pour la fatigue il est important qu'elle soit élevée à certaine période de la saison. C’est aussi un bon moyen de contrôler les périodes à risque (fin de trimestre, examens,…)


CREPS des Pays de la Loire
Place Gabriel Trarieux CS 21925
44319 Nantes CEDEX 3
Tél : 02 28 23 69 23

Nous contacter

 



Newsletter

Tenez-vous informé de l'actualité du CREPS