Actualités

Alexia2017

Alexia Chartereau (1,91m) - Née le 05/09/1998 - Intérieure


Valérie Garnier, entraîneur de l’Équipe de France féminine, a dévoilé la liste des 12 joueuses qui disputeront l’EuroBasket Women 2017 du 16 au 25 juin à Prague en République Tchèque.

Alexia, ancienne du Pôle Espoir Féminin du CREPS des Pays de la Loire, continue son ascension dans le plus haut niveau du basket Français.

Révélation de la saison avec Bourges, Chartereau a logiquement été élue MVP Espoir de Ligue Féminine. Sortie l'été dernier du Centre Fédéral, l'intérieure tricolore (appelée chez les A' en novembre dernier) a rapidement montré qu'elle pouvait évoluer au haut-niveau à 18 ans seulement. Egalement championne du Monde 3X3 U18 en 2015 comme Berkani, elle a remporté l'été dernier le titre de championne d'Europe U18 avec la génération 1998 et a été élue MVP de la compétition. La benjamine du Groupe France 2017 est capable de tirer à longue distance et elle l'a montrée de fort belle manière avec les Berruyères en Euroligue, compétition dont elle est la 3e joueuse la plus adroite à 3 points (46,2% à 18/39 aux tirs).

La réalisation du futur CREPS des Pays de la Loire a été confiée au cabinet d’architecture nantais Aura. Le futur CREPS sera réimplanté sur le site de La Babinière à La Chapelle‐sur‐Erdre à la rentrée 2020.

Le futur CREPS des Pays de la Loire


Hier, lors d'une conférence de presse, le conseil régional des Pays de la Loire et son président, Bruno Retailleau, ainsi que Gérard Baudry, directeur du CREPS des Pays de la Loire, ont annoncé le nom du cabinet d'architectes Nantais qui réalisera le futur CREPS des Pays de la Loire.

Les futurs locaux seront répartis sur environ 11 700 m, ils accueilleront : un pôle accueil et administratif, des équipements sportifs comportant 2 salles multisports avec gradins, 1 salle de tennis de table, 
un pas de tir à l’arc, une salle de musculation, un pôle innovation (médical, récupération, recherche), un centre de formation, un espace restauration et cafétéria 
et enfin un hébergement d’une capacité de 120 lits sportifs et 50 lits stagiaires.

Il sera relié au tram dont la ligne 1 sera prolongée jusqu’à la Babinière.

L’opération est estimée à 38,3 M€ hors acquisition foncière puisque le site de la Babinière est cédé gracieusement par Nantes métropole. L’enveloppe sera répartie comme suit : 25,5 M€ seront financés par la région des Pays de la Loire, 5,5 M€ par Nantes métropole qui réalisera aussi le futur pôle multimodal, 5,5 M€ par l’Etat et 1,8 M€ par la mairie de la Chapelle-sur-Erdre. Les travaux devraient débuter en avril 2019 après la consultation des entreprises prévue en octobre 2018.

La livraison est espérée pour la rentrée 2020.

2 vendéens, membres du Pôle Espoir du CREPS des Pays de la Loire, étaient en course au Portugal le week-end dernier.

  • Léandre Luscap (JC Pouzauges) obtient la médaille de Bronze!
Il perd seulement contre le russe, futur vainqueur. Il a su rebondir après la coupe d'Europe en Pologne, en espérant qu’il obtienne une sélection pour les championnats internationaux cadets.

  • Celia Moreau (Vendée Judo) termine 5ème pour sa 1ère expérience internationale!
Un beau parcours qui vient ponctuer une saison pleine. Elle perd contre la future vainqueur et donc en place de 3.

À noter qu'ils sont les meilleurs français classés de leur catégorie.

Bravo à eux et leurs enseignants, notamment Philippe Sourisseau qui les a accompagné sur place !!


Coupe d'Europe, Pôle Espoir Judo, CREPS des Pays de la Loire
Leandre LUSCAP, 3ème en -60kg
DorianCF2017

C'est avec un grand plaisir que le Tennis de Table de Joué lès Tours et le Comité d'Indre et Loire de Tennis de Table ont accueilli le grand rendez-vous de fin de saison des jeunes, les Championnats de France Benjamins Cadets.

Les pongistes du CREPS des Pays de la Loire ont fait forte impression et sont revenus avec de l'or et de l'argent !

Simple Cadets :
Dorian ZHENG termine 1er avec le joli titre de CHAMPION DE FRANCE
Jules CAVAILLE termine 3ème
Bilal HAMACHE, Denis DORCESCU et Myshaal SABHI terminent tous les 3 à la 5ème place de ce championnat

Double Cadets :
Jules CAVAILLE et Bilal HAMACHE s'octroient le titre de CHAMPIONS DE FRANCE
Myshaal SABHI et Dorian ZHENG les suivent de près puisqu'ils se positionnent sur la 2ème marche du podium

Un grand bravo à nos jeunes !
championnat europe racice 2017

Le Championnat d'Europe d'Aviron s'est déroulé, cette année, à Racice (République Tchèque) du 26 au 28 Mai 2017.


7 membres des pôles France et Espoir des Pays de la Loire ont participé a cette compétition.

"Théophile et Valentin Onfroy ont ouvert le compteur des médailles. Pour leur première sortie internationale « à deux », les frérots se sont offert de l’argent, rien que ça !  On les savait en confiance, la cohésion et le caractère de ces deux-là ont fait le reste. Le vendredi déjà, ils s’étaient directement qualifiés en finale A en prenant la première place de leur série et évitant par la même occasion un parcours de plus. Un résultat prometteur qui laisse présager que la relève dans cette embarcation est déjà engagée. « Germain et Dodo, ce sont des copains, on les connait très bien, on a été formé dans le même pôle (Nancy) et on a à cœur de rester sur de la performance dans cette catégorie".
De très bon augure pour la suite de la saison internationale.

Prochaines étapes importantes :

  • Championnats de France bateaux longs avec les clubs le WE du 3 et 4 juin 2017 à BOURGES
  • Régate Internationale Junior à HAMBOURG le WE du 3 et 4 juin 2017.
  • Les 2 étapes de coupe du monde pour les Seniors:
  • 16, 17 et 18 juin à POZNAN
  • 7, 8 et 9 Juillet à LUCERNE


Europe aviron 2017
logo aviron franceLogo Creps des pays de la loireComme lors de la précédente olympiade, le CREPS des Pays de la Loire a signé une convention avec la Fédération Française d’Aviron sur les aspects recherche et analyse de la performance.

Les premières sessions de mesures mécaniques pour cette olympiade avec les équipes de France ont désormais commencé. Ces actions sont réalisées dans le cadre de la Mission d’Aide à la Performance (MAP) de la FFA créée en 2012 et dont le responsable était Alexis Besançon. Cette mission a été reconduite pour l’olympiade 2017-2020 avec comme responsable Hugo Maciejewski.


La première campagne de mesures s’est déroulée sur le Championnat de France bateaux courts du 14 au 16 avril à Cazaubon (Gers) sur laquelle trois skiffs féminins ont été instrumentés sur la tête de rivière.
La deuxième sur le stage d’entraînement qui s’est déroulé du 24 avril au 05 mai.

La particularité de ce stage est qu’il y a des parcours chronométrés (2000m). Depuis que les mesures de puissance sont interdites sur les régates internationales, c’est une opportunité pour les entraineurs d’avoir des données et des repères en course. Les mesures sur des séquences d’entrainement se focalisent principalement sur la technique alors que sur des parcours, on a aussi des informations sur la tactique et la stratégie de course pour l’équipage mais aussi des indications sur la gestion de la course pour chacun des rameurs avec par exemple les évolutions de l’amplitude angulaire ou de la puissance moyenne.
Lors de ce stage, quatre bateaux ont été instrumentés dont trois qui ont été mesurés sur les parcours. Voici quelques propos des deux chefs des Equipes de France et des entraineurs sur leur vision et leur utilisation de ces mesures embarquées.

Christine Gossé, Cheffe des Equipes de France Femme et responsable du Pôle France à l’INSEPChristine Gossé, Cheffe des Equipes de France Femme et responsable du Pôle France à l’INSEP

« Ces mesures mécaniques permettent aux cadres et rameuses d’objectiver la qualité technique de l’équipage testé. Au-delà des sensations et de l’œil du technicien, ces données contribuent à conforter le travail de chacun. Tous gagnent en confiance sur la route à suivre. »








Alexis Besançon, Chef des Equipes de France Homme et entraineur du 2XHPL champion olympiqueAlexis Besançon, Chef des Equipes de France Homme et entraineur du 2XHPL champion olympique



« Les mesures biomécaniques à cette période ont été un atout dans la conquête du titre olympique du double. Jérôme Déchamp a aussi beaucoup travaillé avec Sophie Barré pour affiner la préparation du quatre sans barreur poids léger médaillé de bronze à Rio.

Cette année encore, les mesures ont permis d’affiner l’installation de Jérémie et Pierre, de valider leurs progrès et de conforter des axes de travail et des intentions techniques. »



Samuel Barathay, entraineur national en charge du secteur homme en pointe et plus particulièrement du 2-HTC et du 2-HPLSamuel Barathay, entraineur national en charge du secteur homme en pointe et plus particulièrement du 2-HTC et du 2-HPL



 « Les mesures effectuées lors de ce stage

à la fois lors de séances d’entrainement et durant des parcours en opposition sont un réel atout en ce début de saison de compétition. Elles permettent :
• de valider les réglages et l’installation des rameurs,
• de connaître de manière objective le comportement des rameurs en course (amplitude, force, …),
• de confirmer, ou pas, l’observation (suivi bateau, et vidéo),
• de se donner des axes de travail pour la suite de la saison. »

Didier  Lereboulet,  entraineur  national  en  charge  du  secteur  homme  en  pointe et  plus particulièrement du 4-HTCDidier Lereboulet, entraineur national en charge du secteur homme en pointe et plus particulièrement du 4-HTC

 « Cette année 2017 marque le début d’une nouvelle olympiade. Celle-ci est marquée par une transition générationnelle, organisationnelle et règlementaire. En effet, plusieurs rameurs du groupe
France, déjà multi médaillés aux championnats d’Europe, du monde et aux Jeux Olympiques, ont décidé d’arrêter leurs carrières. Par ailleurs, la modification du programme olympique (suppression du quatre sans barreur homme poids léger) a pour impact une redistribution des forces en présence entre le groupe poids léger et le groupe toutes catégories.
Cette première série de mesure lors du
stage d’avril m’a donc permis de faire un état des lieux des « signatures » biomécaniques de chaque rameur pouvant potentiellement ramer dans le quatre sans barreur toute catégorie cette saison :
• profil de la courbe de force,
• amplitude à l’entraînement et sur des accélérations,
• qualité de la précision lors des inversions avant et arrière,
• positionnement du pic de force de chaque rameur,
• réglage du cale-pied pour un positionnement idéal dans l’embarcation,
• quantification de la puissance fournie par chaque rameur en bateau.
L’ensemble de ces éléments me permet d’objectiver des pistes de travail qui seront mis en place lors des prochains regroupements ayant pour but de « faire un quand on est quatre ».


Maxime Goisset, entraineur national en charge du secteur femme poids léger (2XFPL)Maxime Goisset, entraineur national en charge du secteur femme poids léger (2XFPL)

 « Un bref retour sur ma première utilisation du bateau en configuration course. Tout d'abord l'usage du bateau labo est venu confirmer les observations techniques que nous avions pu faire. Le double PL femmes est un bateau qui a une très bonne amplitude (environ 105 degrés de balayage), d'autre part la montée de force est brève avec des niveaux de force importants.

Cela nous a également permis d'ajuster un petit peu les réglages de barres de pieds, afin d'homogénéiser les amplitudes sur le secteur avant. Ce système nous a également permis de pointer du doigt une baisse significative de l'amplitude en fin de parcours, ce qui avait pour conséquence une augmentation de la cadence pour tenter de résister à la diminution de vitesse.

Je retiens que c'est un excellent outil pédagogique permettant de mettre en avant les forces et faiblesses de chacun. Nous pouvons ainsi objectiver les progrès de chacun au cours d'une saison. »
La ville de Saint Sébastien a mis en œuvre depuis 2015 une coopération avec la ville de Sada à Mayotte qui a permis d’engager des actions de coopération entre les services des 2 collectivités, des cadres de la ville de Saint Sébastien sur Loire ayant œuvré, conseillé leurs homologues durant un court séjour sur l’île.


Groupe de Mayotte au CREPS des Pays de la Loire

Idée lumineuse en cette année 2017 de la collectivité de Saint Sébastien sur Loire : faire venir avec le concours du CCAS de la ville de Sada des séniors n’ayant jamais quitté l’île de toute leur vie avec un programme copieux ; visites de Nantes et Saint Sébastien sur Loire, promenade en bateau , visite d’une ferme, activités de vannerie.. et en échange découverte des produits locaux de Mayotte (à manger et pour le maquillage).

L’autre bonne idée était d’implanter ce séjour au CREPS des Pays de la Loire ce qui a permis aux jeunes internes sportifs, aux personnels de découvrir une autre culture, un autre « look » vestimentaire, une autre génération et de constater à quel point ce type de rencontres est une vraie richesse humaine car toutes ces différences ont été balayées par une qualité humaine vitale à savoir la gentillesse des uns et des autres.

Voici donc une initiative qui met en valeur la rencontre et la découverte plutôt que le choc des cultures et choc des générations et le CREPS des Pays de la Loire remercie la collectivité de nous avoir permis d’en bénéficier.


Groupe de Mayotte au CREPS des Pays de la Loire
Le CREPS des Pays de la Loire a eu l’honneur d’accueillir mercredi 26 avril 2017 une délégation cambodgienne, dans le cadre d’un échange avec l’Université de Nantes, à l’initiative de Claude LEVEAU, directeur adjoint aux relations internationales de l’UFR STAPS, également présent.

Accueil délégation Cambodgienne au CREPS des Pays de la Loire
La représentation s’est avérée particulièrement prestigieuse, puisque la délégation était composée de :
  • BOU CHUMSEREY, sous-secrétaire d’Etat aux Sports,
  • THEAM ANGKEARA, directeur de l’Institut National de l’Education Physique et Sportive,
  • PONN SOK, directeur du centre national d’entrainement sportif,
  • Dr DIVEN OUK, directeur général adjoint aux sports,
  • Dr Yves PERRAUDEAU, conseiller du ministre de l’éducation, de la jeunesse et des sports.

Le CREPS était représenté par Céline GUELZEC, professeure de sport (formation et sport de haut niveau), Mélodie PASCAUD, directrice adjointe responsable des formations et Gérard BAUDRY, directeur.

Accueil délégation Cambodgienne au CREPS des Pays de la Loire

Après une présentation du CREPS des Pays de la Loire, établissement public local de formation dans les domaines du sport, de la jeunesse et de l’éducation populaire, labellisé Grand INSEP, les échanges ont porté sur l’organisation du sport de haut niveau et des formations aux métiers du sport dans les deux pays, avec les filières distinctes EPS et sports en France et l’élévation du niveau de qualification des enseignants d’EPS envisagée au Cambodge, ainsi que les aspects formatifs, le rôle des fédérations, les conditions de la performance…

Outre leurs contacts avec les collègues du STAPS de Nantes, les cambodgiens ont prévu une visite à l’INSEP durant leur séjour.

L’école de la 2° chance de Paris » a organisé un séjour sur nos terres nantaises et a eu la bonne idée de se poser au CREPS des Pays de la Loire.



Ecole de la 2ème chance de Paris au CREPS des Pays de la Loire
Ce séjour avait deux objectifs forts à savoir :

  • la découverte de l’Histoire de la traite négrière en cette période d’anniversaire de l’abolition de l’esclavage et Nantes en fut une plaque tournante dont le mémorial témoigne.
  • la découverte de métiers et activités professionnelles qui aura été illustrée par une longue descente en bateau de Nantes à Saint Nazaire vers les chantiers navals.

Cette école de la 2° chance est installée dans plusieurs villes en France, chacune gérée par des associations loi 1901, et a pour objectif de permettre à des jeunes de 18 à 26 ans, sortis du système scolaire, sans diplôme ayant eu des parcours de vie plus ou moins compliqués de se remettre à niveau, de se réorienter, de réussir malgré tout car demeure une ultime ressource LA MOTIVATION de s’en sortir…et cette motivation est le cœur atomique de la transformation et de la réussite.

Le cheminement pour chacun d’entre eux est plus ou moins long, plus ou moins compliqué mais l’engagement de cette école et de ses personnels est bien de contribuer à l’accès à cette réussite. Ce voyage nantais aura permis de travailler sur la vie en communauté, la citoyenneté, l’autonomie et bien d’autres valeurs contribuant à la construction de ces futurs citoyens.

Le CREPS des Pays de la Loire s’adresse quant à lui à de jeunes sportifs en quête de réussite pour lesquels la motivation est tout autant le moteur que pour ces jeunes de l’école de la 2° chance, il s’adresse aussi à des jeunes qui tentent d’accéder à l’emploi, à se reconvertir… mais si les individus ne sont pas dans les mêmes contextes, les mécanismes sont identiques…

Le CREPS des Pays de la Loire ne peut donc que souhaiter la réussite de ce dispositif de la 2° chance de même qu’à ces personnels totalement mobilisés et surtout….à chacun de ces jeunes.

Le CREPS des Pays de la Loire avait d’ailleurs récemment signé une convention avec l’école de la deuxième chance de Nantes dans le cadre du dispositif SESAME qui vise à faciliter l’accès aux métiers du sport et de l’animation pour les jeunes des quartiers politique de la ville et des zones de revitalisation rurale.

Pour retrouver cette actualité : http://www.creps-pdl.sports.gouv.fr/le-creps/actualites/1141-conventions-de-partenariat


Notre chef Elior et son équipe emmènent les sportifs, stagiaires et salariés du CREPS en Bretagne le temps d'un déjeuner


Le CREPS fait appel à un prestaire pour sa restauration collective, c'est la société Elior et son chef Déo Gratias qui régale chaque jours nos convives.

Plusieurs fois par an, l'équipe d'Elior fait des animations autour de thèmes précis. Après les fruits exotiques, c'est au tour de la Bretagne.

Voici le menu spécial du jeudi 4 Mai : 

« Comment allier tradition et modernité ? Les chefs bretons ont trouvé la solution ! »



Menu Breton au CREPS des Pays de la Loire


 

CREPS des Pays de la Loire
Place Gabriel Trarieux CS 21925
44319 Nantes CEDEX 3
Tél : 02 28 23 69 23

Nous contacter

 



Newsletter

Tenez-vous informé de l'actualité du CREPS