• La préparation physique : un préparateur physique est à disposition de tous les sportifs de la région et de leur encadrement pour les accompagner en présentiel ou en distanciel (planification, encadrement de séances individuelles ou collectives dans la salle du CREPS, RDV téléphonique ou en visio, positionnement avec le sportif et l’entraineur, conception et suivi d’un plan d’entrainement en distanciel, mise en relation avec des professionnels de la préparation physique sur le territoire…). En réathlétisation : possibilité d’accompagnement avec le service médical pour une remise à niveau athlétique suite à une blessure avant le retour à l’entrainement / possibilité de suivi et d’accompagnement pendant une convalescence sur des membres non lésés afin de gagner du temps sur un retour en activité.
  • La préparation mentale : un réseau de préparateurs mentaux labellisé par le CREPS des Pays de la Loire est à disposition des équipes d’encadrement et des sportifs
  • Zoom sur les installations du CREPS  

Evaluation, Analyse et accompagnement de de la performance

Dans les différents domaines de l’optimisation de la performance, la Maison Régionale de la Performance (MRP) du CREPS des Pays de la Loire met en œuvre des actions en direction des sportifs et de leur staff. La stratégie mise en place et décrite ci-dessous vise à objectiver l’entrainement et la performance et ainsi orienter les staffs techniques dans leur prise de décisions. Elle s’appuie également sur un réseau de partenaires et d’acteurs qui lui permettent de pouvoir répondre à l’ensemble des sollicitations sous réserve qu’elles entrent dans le champ de nos missions.

La stratégie de l’équipe :

  • Identifier les besoins des staffs techniques
  • Mettre en place des protocoles à partir d’une veille scientifique
  • Mesurer en situation écologique
  • Veiller à la fiabilité des outils de mesure utilisés (répétabilité et reproductibilité)
  • Agréger, traiter et présenter les données
  • Accompagner et aider à la décision

Outils de mesures disponibles :

  • Système de capture vidéo (VOGO)
  • Système de chronométrage (KitWitty)
  • Système de détection optique (Optojump)
  • Mesure mécanique des déplacements (1080 Motion Sprint)
  • Capteurs linéaires de positions (GymAware)
  • Capteur de mouvement (centrales inertielles)
  • Analyseur d’échanges gazeux portable (cosmed K5)

Outils d’analyse et de traitement des données :

  • Athlete Management System (Athlète 360)
  • Développement d’outils propres (Langages Python, Matlab, Java)

Environnement socio-professionnel
L’objectif est d’accompagner et assurer le double projet des sportifs (carrière sportive et projet scolaire, de formation et professionnel). La maison régionale de la performance doit répondre aux besoins des projets de vie individuels des sportifs tout au long de leur formation, de leur insertion professionnelle et de leur reconversion. La MRP est présente pour garantir un aménagement optimal de leur formation et de leur parcours professionnel. Les missions et offres de service sont les suivantes :
I° Formation
Co-piloter le comité de suivi de scolarité et de la formation des élèves sportifs de haut niveau avec le rectorat
Identifier et promouvoir les écoles et établissements scolaires offrant des aménagements adaptés aux SHN et financements.
Appuyer à la mise en place de dispositifs d’aménagement de la scolarité (pré-bac et post-bac) en complémentarité de l’enseignement et conventionner pour établir des parcours individualisés.
Conseiller les sportifs et les familles (dispositif parcours’sup) et assurer le lien avec la commission académique d’accès à l’enseignement supérieur du rectorat (CAAES).
Suivre en tant que tête de cordée de la réussite du sport, des doubles parcours et de l’orientation des élèves -sportifs de haut niveau. Renforcement des liens avec les établissements scolaires de la cordée.
Organiser un parcours personnalisé et adapté de formation pendant et après la carrière sportive
Informer et accompagner sur les dispositifs interministériels dérogatoires pour les athlètes listés (aménagements aux formations post-bac)
Proposer des formations à l’utilisation des réseaux sociaux, recherche de partenaires, sensibilisation au média training et gestion de la communication.
II Insertion professionnelle et reconversion
Activer des dispositifs existants autour des aménagements à l’emploi CIP / CAE (conventions d’insertion professionnelle / convention d’aménagement à l’emploi) permettant au sportif de continuer sa préparation sportive tout en étant salarié.
Déployer des CAE avec les services de l’Etat (décharge de service pour enseignants 2nd degré, postes administratifs, recherche de postes profilés)
S’appuyer sur le réseau des entreprises sur la recherche de stages et le développer
S’appuyer sur le livret de compétence pour accompagner le sportif
III) Reconversion
Accompagner de manière spécifique le sportif après la carrière sportive :
Réaliser des diagnostics ou des bilans de compétences, proposer de formations professionnelles adaptées
Mettre en relation le sportif avec les entreprises

Montée en compétence de l’encadrement :
Afin d’accompagner l’encadrement des sportifs, une offre de formation continue est à disposition des entraineurs des structures. Elle vise à s’étoffer dans la logique de l’école des cadres construite par le Ministère et doit répondre aux besoins d’accompagnement des équipes d’encadrement. Des formations dans divers domaines sont proposées : améliorer son niveau d’anglais, développer ses compétences en média training, ou encore accroître ses connaissances scientifiques en musculation pour servir la performance sportive.

L’encadrement peut également être accompagné dans une démarche de bilan de compétences pour servir ses projets personnels et professionnels.

Un conseiller haut niveau et accompagnement Paralympique est en poste au CREPS au sein de la MRP.

Son rôle est d’œuvrer, en complémentarité avec l’environnement existant et particulièrement avec les fédérations ayant la délégation Parsasport , afin d’aider, tous les athlètes paralympiques de la région, inscrits sur les listes ministérielles et leur staff à se préparer dans les meilleures conditions pour les échéances internationales majeures, comme par exemple, Paris 2024 ou Los Angeles 2028.

  • Etablir un contact avec des athlètes paralympiques de la région des Pays de la Loire identifiés ou s’entrainant dans la région et ayant un projet de haute performance.
  • Recenser leurs besoins, leurs demandes et apporter des réponses et/ou solutions adaptées
  • Entretenir des relations avec les entraineurs et staff des sportifs concernés
  • Faciliter les accès aux équipements sportifs et sites d’entrainement du CREPS et sur le territoire ligérien
  • Centraliser les demandes relatives au suivi médical, psychologique et diététique, au suivi socio-professionnel, préparation physique et mentale…
  • Aider à la recherche de financements (matériels, déplacements…)
  • Etre en relation avec les différents partenaires au niveau local et national
  • Accompagner à la performance (Analyse vidéo et recueil de données / data)
  • Enrichir le réseau local en lien avec le réseau national

Ce travail s’effectue en lien avec les fédérations, avec le CPSF (Comité Paralympique et Sportif Français) et son référent territorial ainsi qu’avec les différents acteurs locaux parmi lesquels figure l’association team 303.

Tableau délégation para à insérer

Le CREPS des Pays de la Loire est doté d’un internat pouvant accueillir des mineurs et des majeurs, 126 places en chambres simples ou doubles sont disponibles chaque année (dont 6 places en maisons individuelles réservées aux sportifs majeurs), pour les accompagner dans leur processus d’autonomisation.

Le CREPS accueille les sportifs des structures d’entrainement et de haut niveau validées dans les projets de performance fédéraux (PPF) sous la tutelle du Ministère des sports, des jeux olympiques et paralympiques.

Les internes sont encadrés par deux responsables d’internat et 12 assistants d’éducations (AED) afin de les placer dans les meilleures conditions pour qu’ils puissent réaliser leurs projets. L’équipe d’encadrement veille au respect de leur équilibre et leur hygiène de vie (sommeil, restauration conçue par une diététicienne, surveillance, respect des règles, proposition de temps d’animation, sensibilisation au développement durable…) dans le cadre du projet d’internat.

Un plan de prévention est mis en place chaque année en lien avec les établissements scolaires, les structures sportives et le service médical du CREPS afin de répondre aux besoins sur différentes thématiques : prévention et lutte contre toutes les formes de violences dans le sport (bizutage, harcèlement, discriminations, incivilités, violences sexuelles…), usage des outils numériques et utilisation des réseaux sociaux, prévention anti-dopage… Ce plan est réadapté chaque année.

Les internes sont également des élèves à besoin particulier, leurs contraintes quotidiennes sont importantes pour mener à bien leur triple projet (scolaire, sportif, social et citoyen), des études surveillées sont proposées aux lycéens et collégiens ainsi que des cours de soutien en anglais et en mathématique.

Une partie importante des internes est scolarisée au CENS (centre éducatif nantais pour sportif), ce qui permet une véritable unité de lieu pour renforcer la performance au service des sportifs. Les différents temps de la journée sont optimisés et ne nécessitent pas de déplacement : entrainement, restauration, hébergement, suivi scolaire, suivi médical. Cet écosystème unique est très favorable à l’épanouissement des jeunes et à la réussite de leurs ambitions.

Lien vers le site internet du CENS