Thématiques

Équipements et lieux de pratique

Promouvoir les innovations en matière de lieux de pratique, d’équipements aux fins de développer et déployer les activités physiques et sportives (APS).

Les équipements sportifs et plus largement les lieux de pratique sont des leviers déterminants du développement des APS pour tous et sur tous les territoires. Qu’ils permettent une offre de pratique dites “libre” ou plus conventionnelle au sein de structures, (club, milieu professionnel, …), les équipements structurent le champ des possibles et apportent des réponses plus ou moins adaptées aux attentes et besoins de nos concitoyens.

Dès lors, il apparaît nécessaire d’identifier la nature des innovations liées à la conception, la gestion, et à la gouvernance des lieux de pratique sportive permettant d'accroître le développement des APS et par là même le nombre de pratiquants, tout en intégrant à cette approche la dimension environnementale.
Celle-ci, loin d’être anecdotique, opère en filigrane sur les contraintes liées aux changements climatiques, aux évolutions sociales et sociétales qui impactent également le champ du sport.

Dans ce cadre, le PRN SI s’attache à rechercher et soutenir les démarches innovantes en lien avec les lieux de pratique, les décideurs et en adéquation avec les attentes et besoins des publics sur le territoire national.

Il est notamment question de :

  • faciliter l’accès / réduire l’attente des usagers, rationaliser la gestion des équipements … ;
  • repérer, aménager et pérenniser les lieux de pratiques libres - non institutionnalisées (appropriation et réappropriation de l’espace urbain, réhabilitation d’anciennes friches industrielles, introduction des APS dans l’espace public - gares et centres commerciaux, …) ;
  • prendre en compte la dimension DATA et ses exploitations pour repérer, améliorer et pérenniser les lieux de pratiques libres / non institutionnalisée ;
  • disposer de systèmes centralisés de gestion (inscription, réservation) et de contrôle des accès (domotique) ;
  • promouvoir les équipements mobiles et connectés.



Offres de pratique et services associés

Contribuer à faire de la France une nation plus sportive par la valorisation des nouvelles pratiques, par l’adaptation des acteurs aux enjeux sociétaux.

Les récents rapports et publications relatifs au développement du sport en France relèvent la fragmentation voire le manque de diversité et d’adaptation de l’offre de pratiques sportives. L’amélioration de cette offre constitue donc un axe stratégique important pour accroître le nombre de pratiquants et la qualité des pratiques.
Celle-ci doit notamment permettre de participer à la définition des politiques publiques du sport (santé, cohésion sociale, développement durable), d’accompagner l’aide à la décision, mais aussi de dynamiser économiquement et structurellement ces secteurs d’intervention.

Dans ce cadre, le PRN SI entend repérer et valoriser les démarches innovantes permettant la densification, la diversification et/ou l’adaptation de l’offre sportive aux attentes et besoins des publics, en particulier à travers :

  • la promotion des pratiques éthiques et respectueuses de l’environnement ;
  • le recensement et analyse des pratiques émergentes ;
  • l’adaptation des acteurs (mouvement sportif, collectivités territoriales, etc...) aux évolutions des pratiques et de leurs modalités de pratique (ubérisation, pratiques connectées, réseaux sociaux communautaires…) ;
  • l’utilisation des nouvelles technologies issues du numérique (applications mobiles, sport interactif, réalité virtuelle / augmentée, Esport…) ;
  • l’analyse de l’offre (mixité, APS en milieu professionnel, précarité, sport-santé, personnes en situation de handicap, sport adapté, …).

Cette réflexion sur l’offre de pratiques s’inscrit également dans une démarche prospective, visant à identifier et préconiser les évolutions des pratiques sportives et leurs futurs modes d’organisation.

Dans cette perspective, le PRN SI élabore des éléments d’analyse, de diagnostic et de réflexion contribuant à ce que le mouvement sportif puisse adapter son modèle économique et ses modes d’organisation à l’évolution des pratiques.

Ces éléments doivent notamment interpeller les fédérations qui s'orientent vers une transition numérique, afin de faire face notamment à la désaffection des structures sportives traditionnelles et à “l’uberisation” croissante des pratiques.

Dans ce contexte, les questions liées aux collectes de données (data) et à l’innovation digitale constituent un axe pivot pour le PRN SI, qui investit ce sujet de manière collaborative en identifiant et valorisant les initiatives déjà engagées, les principaux acteurs ainsi que les bonnes pratiques.






Territoires et publics éloignés de la pratique

Promouvoir les approches innovantes permettant aux différents acteurs, d’analyser et de répondre aux besoins des publics, notamment ceux qui sont éloignés des pratiques sportives et de favoriser la levée des freins au développement des pratiques ainsi que les coopérations au sein des territoires.

Le développement du sport ne peut faire l’économie d’un diagnostic précis des demandes et besoins des publics, notamment les plus éloignés de la pratique sportive. Cette question intéresse tout autant les décideurs publics que les acteurs du monde sportif et les entreprises privées qui font de la levée des freins à la pratique sportive un élément important de leur développement.

Ces difficultés d’accès à la pratique sportive sont souvent liées aux dynamiques et synergies plus ou moins présentes au sein des territoires. Ces derniers se composent de divers facteurs discriminant :

  • ses orientations politiques ;
  • ses acteurs sportifs entre autres ;
  • son histoire, sa culture ;
  • sa composition sociodémographique ;
  • sa géographie.

Le développement des activités physiques et sportives (APS) au sein des territoires relève fortement d’enjeux politiques pour lesquels la dimension de l’innovation sociale, notamment, joue un rôle déterminant. Se situant à la croisée de nombreuses politiques publiques et d’enjeux de structuration liés aux politiques sportives qui s’y développent, le territoire revêt donc une dimension transversale et stratégique qui lui confère un caractère central.

Pour autant, les outils d’analyse de la demande sont variés et certaines données restent difficiles d’accès.

Le PRN SI s’attache donc à :

  • répertorier et valoriser les démarches innovantes de recensement de la demande sportive ;
  • participer à la détermination et à la consolidation des indicateurs de pratique afin d’inciter à la création de baromètres de la pratique sportive dans les territoires.

Les missions se déclinent comme suit :

  • mise en place d’une démarche prospective sur l’adéquation besoins / offre de pratiques.
    • promouvoir les synergies existantes et positives
    • identifier les acteurs utilisant le sport comme fin ou comme moyen / outil éducatif, social et culturel
  • identifier et promouvoir les modalités de gouvernance permettant de développer, dans un cadre partenarial, un projet sportif territorial partagé (inclusion sociale, pratique sportive, sport santé, développement durable…) ;
  • détecter les leviers et les freins au développement des pratiques sportives en fonction des caractéristiques géographiques et socio-économiques des publics, notamment les populations les plus éloignées de la pratique ;
  •  identifier et promouvoir, par l’innovation sociale notamment, les méthodes et les outils permettant d’adapter la pratique sportive, notamment dans les territoires carencés (Quartiers Politique de la Ville, Zones de Revitalisation Rurale).